Test d’amour : Découvrez si vous êtes dominant ou soumis dans votre couple

Intriguez votre regard et précisez si le félin ou le soulier a été votre première perception.

Êtes-vous celui qui est continuellement animé par le besoin de contrôle ou celui qui s’adapte aux règles ? L’analyse de votre test fournira un éclairage sur cette interrogation !

Nos modèles comportementaux en matière de relations sentimentales sont façonnés par nos liens familiaux, l’environnement qui nous englobe et notre propre caractère.

En présence d’autrui, certaines âmes s’inclineraient vers un comportement régulateur, avec une constante nécessité de diriger les décisions cruciales du couple, voire quelquefois de la vie de notre alter ego.

Car nous avons été habitués à détenir du pouvoir, ou que nous avons baigné dans l’indépendance dès notre tendre enfance, nous pourrions croire que nous détenons la solution idéale pour le vécu d’autrui, même davantage qu’ils ne le perçoivent eux-mêmes.

A l’antipode de ces individus, on retrouve ceux qui semblent destinés à exaucer les désirs de leur correspondant sentimental. Par nécessité, ou par incertitude, ils éprouvent des difficultés à s’extérioriser, à insuffler leurs propres réflexions et convictions, et finissent de ce fait par se plier aux prescriptions de leur sphère sociale.

Le partenaire de ce genre finit par être submergé par le dominateur et s’engouffre dans un cercle vicieux, perdant dès lors le gouvernail de sa propre existence pour devenir simplement le miroir de ce que son entourage exige de lui.

Avez-vous déjà pris un moment pour méditer sur cette réalité ? Avez-vous scruté vos relations et vous êtes-vous identifié à l’un de ces deux modèles ? C’est une occurrence courante, mais cela ne signifie pas que nous soyons nécessairement de piètres ou de fragiles compagnons.

Lire cet article :   Seuls les plus gros QI trouvent les 17 animaux cachés sur cette illusion d'optique.

Néanmoins, prendre conscience que nous pouvons manifester ces attributs discutables est essentiel pour œuvrer à devenir de plus nobles partenaires pour nous et pour ceux avec qui nous échangeons nos quotidiens.

Aujourd’hui, nous vous défions de passer un contrôle de vérité et de déceler à quel modèle relationnel vous appartenez.

Pour ce faire, nous avons besoin que vous contempliez l’image et que vous nous indiquiez ce que vous avez décelé en premier lieu : était-ce le chat ou la chaussure ? Laissez-vous guider par votre regard et tentez de ne pas anticiper les réponses.

Lorsque vous détenez déjà l’issue de votre observation, descendez le texte et découvrez ce qu’il révèle sur vous !

Et voici l’interprétation des résultats du test !

Premier cas : L’apparition de la chaussure en premier

La première analyse indique que vous êtes sujet à une tendance à être en position inférieure dans vos relations amoureuses. Votre disposition pacifiste jumelée à un sens de l’empathie élevé, une combinaison qui vous conduit souvent à rendre prioritaire la satisfaction de votre partenaire au détriment de la vôtre, et qui vous freine dans vos élans d’expression.

Vous subissez alors la contrainte de vivre selon une l’obligation constante de répondre aux désirs de votre partenaire. Or, un tel mode de vie n’est ni naturel ni salutaire. Assurez-vous que votre générosité ne se transforme pas en soumission, vous valant ainsi de devenir un jouet entre les mains des autres. Vous êtes en droit d’aspirer à beaucoup mieux !

Deuxième cas : Si le chat a été votre première perception

Votre première impression a été le chat ? Cela insinue que vous endossez toujours le rôle de dominant dans vos relations. Vous possédez une personnalité marquée et un tempérament fougueux, ce qui vous amène à penser que votre avis prévaut sur tous les autres et que votre partenaire doit constamment plier à votre volonté.

Lire cet article :   3 différences se cachent entre ces 2 ratons laveurs, mais seuls les surdoués les trouvent

Il est temps pour nous de vous révéler quelque chose d’un peu désobligeant : vous n’êtes pas le “seigneur” de vos relations et vous n’avez pas à jouir d’un ascendant sur ceux qui vous entourent. Les relations amoureuses sont censées être une forme de camaraderie, une conception que vous devez assimiler pour aboutir à un lien sentimental solide et pérenne.

Troisième cas : Si les deux objets vous sont apparus simultanément

En présence de ce résultat, il semble y avoir chez vous une oscillation entre une tendance dominatrice et une posture de soumission. Votre comportement est grandement impacté par l’estime que vous accordez à vous-même. Durant les périodes fastes, lorsque tout semble aller pour le mieux, votre niveau d’assurance est à son apogée, une disposition qui renforce votre besoin de contrôle sur vos relations sentimentales. Par contre, lorsque vous traversez des moments de doute et d’incertitude, votre tendance est à laisser votre existence entre les mains de l’autre, comme pour solliciter son aide.

De par cette nature, votre présence peut être déstabilisante pour vos partenaires amoureux et vos relations n’avancent jamais autant que possible.

abonnement facebook wk-vet
Publié par Ferdinand Samantha

Rédactrice de longue date sur les sujets relatifs aux chiens chats et nac, je partage avec vous mes astuces et conseils à travers ces articles.