Combien de cavaliers distinguez-vous? Évaluez votre acuité visuelle

L’art du déguisement dans la peinture : Derrière l’invisible, l’art subtil de la dissimulation

Admirez un paysage hivernal bordé d’arbres, vous pourriez être surpris de constater que le renard qui se détache au centre n’est pas la seule présence à noter.

En effet, force est de constater que de nombreuses œuvres picturales recèlent des détails subtiles, des énigmes artistiques, que le public met parfois des décennies à décrypter. Ainsi, des experts de Léonard de Vinci à Pablo Picasso, découvrent encore aujourd’hui, des interprétations nouvelles de splendeurs longtemps célèbres dans le panorama culturel mondial.

Une touche de pinceau plus accentuée, un élément masqué dans une scène complexe, plusieurs facteurs peuvent déclencher cette chasse au trésor dans certaines œuvres révélatrices de l’esprit de l’artiste. Certains passionnés soutiennent que les créateurs laissent volontairement des indices dans leurs travaux, comme pour inciter les admirateurs à chercher l’invisible, à décrypter le non-dit.

Cependant, une autre partie du public suppose que ces artistes ont construit leurs œuvres sans envisager l’impact considérable qu’elles auraient, ni l’étonnant foisonnement d’interprétations variées que ces œuvres susciteraient plusieurs décennies plus tard.

Il existe pourtant des artistes qui font de cette énigme une spécialité, dissimulant adroitement des parties de leur travail ou des éléments particuliers de leurs chefs-d’œuvre pour évoquer chez le public ce sentiment exaltant de découverte unique. Prenons l’exemple de Bev Doolittle, artiste américaine, qui a choisi de peindre la vie quotidienne des peuples indigènes de son pays dans de nombreuses aquarelles.

Actuellement âgée de 75 ans, elle a parcouru le pays avec son mari, Jay Doolittle, comme artiste nomade, vivant dans un camping-car après avoir obtenu son diplôme de l’Art Center College of Design de Los Angeles.

Lire cet article :   Seuls les intelligences supérieures à la moyenne peuvent voir l'animal caché dans cette illusion d'optique ! Et vous ?

Leur contact intime avec la nature leur a donné une riche source d’inspiration, peignant les paysages et la faune du Sud-Ouest. Au fil des ans, Bev a emprunté un chemin spécifique, incorporant à la fois la faune, la flore et les histoires des peuples autochtones de chaque lieu visité.

Selon elle, ses œuvres exploitent une technique de camouflage, offrant au public différentes perspectives de la même pièce, en fonction de l’angle de vue et de la manière dont on les observe.

La pièce que nous avons choisi de décrire dans ce test est intitulée « Rencontre avec la nature ». Bev éclaire le public en dévoilant que cette œuvre emploie le camouflage comme moyen d’expression. Ceci est le fruit de son intention de bousculer les conventions de la composition artistique. La toile s’intègre à merveille dans le paysage hivernal luxuriant qui l’entoure.

Le graphisme raffiné et naturel des arbres a également fourni l’occasion de réinterpréter et de jouer avec les règles conventionnelles de l’espace qui orientent la création artistique. » Après avoir perçu la subtilité de Bev Doolittle avec « Encounter with Nature », le défi que nous vous proposons apparaîtra peut-être moins ardu.

Nous vous invitons à déterminer en un minimum de temps, combien de cavaliers se trouvent dans cette image, en vous rappelant bien que l’artiste a maîtrisé l’art de la dissimulation. Pour résoudre ce test, il vous suffit d’examiner attentivement l’image que nous avons placée en haut de la page, qui introduit notre article.

Accordez une attention particulière à ce paysage américain recouvert de neige et essayez de repérer les cavaliers dissimulés. En réalité, l’image blanche parsemée de petites taches brunes brouille la vision de ceux qui choisissent de participer à ce jeu, de sorte que toute la concentration est requise.

Lire cet article :   Ce que vous remarquez en premier détermine si vous êtes un perfectionniste

Pour ceux qui ont un sens aigu de l’observation, trouver le renard au centre ne devrait pas poser trop de défis. En effet, l’œil exercé et attentif saura dévoiler les secrets de cette toile.

Évoquons ce qui revêt une valeur incommensurable et ce qui est relégué à la catégorie des broutilles. Ainsi, votre perception est-elle d’une valeur inestimable ou n’est-elle guère plus qu’une simple monnaie d’échange ?

Dès lors que votre œil perspicace décèle le nombre adéquat de jockeys, songez à consulter une autre personne, un ami, un parent ou bien une simple connaissance. Votre objectif ? Obtenir un éclairage limpide. Il n’est pas toujours aisé de déchiffrer le labyrinthe que représente l’œuvre de Bev. Toutefois, une piste judicieuse à explorer serait d’examiner son travail sous l’angle qui vous paraît le plus aisément accessible.

En effet, à mesure que nous tissons des liens avec les créations artistiques, elles commencent à infuser notre réalité, à la teinter de leurs subtiles nuances.

Découvrez la solution de notre énigme ci-dessous et constatez si vous avez bien deviné :

reponse-illusion-optique

Si vous avez opté pour la réponse 2 cavaliers, bravo, votre intuition était juste. Si vous avez malheureusement échoué cette fois-ci, ne vous découragez surtout pas et continuez de vous mesurer aux challenges que nous proposons, d’ailleurs, nous avons carrément une rubrique dédiée sur notre site pour cela. Plus vous vous y frotterez, plus ils vous sembleront aisés.

abonnement facebook wk-vet
Publié par Ferdinand Samantha

Rédactrice de longue date sur les sujets relatifs aux chiens chats et nac, je partage avec vous mes astuces et conseils à travers ces articles.