Vaccination du chien & chiot : prix des vaccins et rappels indispensables

52

Le guide des vaccins pour chiens

Il vous regarde avec ses grands yeux, vous adorez passer du temps avec lui depuis qu’il fait partie de la famille. Votre bébé ? Non, votre chiot ! Il va vous accompagner pendant de longues années. Encore faut-il qu’il soit en bonne santé. Pour cela, rien de mieux que la vaccination, pour lui éviter certaines maladies propres aux chiens.

Les atouts des vaccins pour chiens :

  • Ils prémunissent les canins contre de nombreux virus qui sont potentiellement dangereux, voire mortels, pour certains.
  • Votre animal ne pourra pas contaminer un de ses congénères, pendant ses promenades quotidiennes.
  • Vacciner un chien lui garantit (sauf accident) une vie plus longue.

Les critères de choix des vaccins pour chiens :

  • Il est préférable d’opter pour les vaccins garantissant une protection contre les virus les plus courants et dangereux.
  • Le vaccin doit se faire en fonction de la race de votre chien (certaines races développent plus de maladies que d’autres ou sont plus fragiles face aux virus). Demandez l’avis de votre vétérinaire.

Les vaccins recommandés pour votre chien :

En tant que propriétaire responsable, vous avez compris l’enjeu du procéder à la vaccination de votre chiot. Pourtant, en faisant la liste de tous les vaccins possibles, vous vous interrogez. Quels sont ceux à faire en priorité ? Nous avons dressé la liste des vaccins les plus recommandés pour les chiens.

Tous sont à faire à deux mois, avec une autre injection 30 jours plus tard. Le rappel, pour chaque vaccin, doit se faire tous les ans. Pour conclure, nous vous donnerons un bon plan pour faire soigner votre chien, en cas de problème, sans que la facture pèse trop sur votre budget.

L’hépatite contagieuse canine

Une fois contractée, cette hépatite que l’on appelle aussi hépatite de Rubarth, peut se transmettre d’un chien à l’autre de façon très rapide. Il suffit, en effet, d’ingérer de la salive, des morceaux de selles ou d’être en contact avec de l’urine porteuse. Elle affecte le foie mais aussi les reins du chien. L’issue est souvent fatale, pour l’animal.

Les symptômes de l’hépatite de Rubarth : Si votre chien peine à bouger, présente des ganglions sous la mâchoire et de la fièvre, emmenez-le rapidement chez un vétérinaire. La mort peut survenir en quelques heures, chez les très jeunes chiots.

Le prix du vaccin : 60 euros.

 

La leptospirose :

C’est une bactérie présente dans l’urine des rats qui provoque la maladie, d’où son appellation de maladie du rat. Le chien, en léchant l’urine infectée peut contracter la maladie. Elle est souvent mortelle et c’est une maladie courante.

Les symptômes de la maladie du rat : Le chien peut faire une hépatite. Il sera pris de vomissements, de diarrhées avec perte de sang. Sa consommation d’eau augmentera et avec elle le nombre de mictions. En fin de cycle, l’animal ne peut plus uriner…

Le prix du vaccin : 50 euros

 

La maladie de Carré :

On lui trouve des similitudes avec la peste bovine et la rougeole, que peuvent contracter les humains. Chez le chien, c’est une maladie virale, extrêmement contagieuse qui se transmet par simple contact entre deux chiens qui se reniflent le museau.

Les symptômes de la maladie de Carré : il faut s’attendre, dans un premier temps, à un épisode de fièvre, suivi de divers écoulements ; ce qui peut faire penser à un rhume. Perte d’appétit et fatigue apparaissent ensuite, avec des grosseurs au niveau des coussinets, voire de la truffe. Touchant des parties du cerveau et de la moelle épinière, le chien peine à se déplacer. Des séquelles peuvent impacter la santé future du chien, quand la maladie n’entraîne pas la mort…

Le prix du vaccin : 60 euros

 

La parvovirose :

Ce virus, présent dans l’air ambiant, peut résister pendant des années. Présent dans les selles, il suffit de le transporter sur ses chaussures ou ses vêtements pour que le virus s’attaque au chien.

Les symptômes de la parvovirose : le chien présentera une gastro entérite : vomissements et diarrhées aigües, avec présence de sang. Il refusera de boire et de manger. S’ensuivra une grande fatigue. Chez les chiots, l’issue est presque toujours fatale ; de même que chez certains chiens adultes, un peu fragiles.

Le prix du vaccin : 60 euros

 

La rage :

Contrairement aux autres vaccins, celui-ci ne doit être fait qu’à partir de 3 mois et une seule injection suffit. Il est important de noter que cette maladie très contagieuse est transmissible à l’homme et est souvent mortelle. Il suffit que votre chien se fasse mordre par un rat, un autre chien ou un chat infecté pour contracter la maladie.

Les symptômes de la rage : le chien commence à changer d’humeur, devient agressif, les pupilles sont dilatées. Il peut avoir des convulsions et la douleur fait qu’il tente de mordre tout ce qui passe à portée de ses crocs. En fin de cycle, il se paralyse au niveau des membres, puis il ne peut plus respirer et meurt asphyxié.

Le prix du vaccin : 50 euros

 

La piroplasmose :

C’est l’équivalent de la maladie de Lyme, chez les êtres humains. Il suffit que votre chien, en promenade dans des herbes hautes ou en forêt, soit mordu par une tique pour être infecté. Il ne pourra pas transmettre la maladie à d’autres animaux, mais s’il en est atteint, il peut être très malade, voire mourir, s’il n’est pas rapidement traité par antibiotiques.

Les symptômes de la piroplasmose: forte poussée de fièvre, pouvant aller jusqu’à 40°, avec extrême fatigue, vomissement et perte d’appétit. La couleur de ses urines change et peut alors tirer sur le marron.

Le prix du vaccin : 70 euros

 

La toux du chenil :

On peut difficilement être plus explicite : la toux du chenil apparait surtout chez les animaux recueillis dans des refuges ou ayant été achetés dans des élevages. Bon nombre de structures animalières tendent à faire disparaitre le phénomène en vaccinant les chiens, mais si les chiots sont infectés peu après la naissance, il est déjà trop tard.

Les symptômes de la toux du chenil : Le chien tousse de façon prolongée et violente. Cette toux prolongée fatigue l’animal qui peut alors attraper une pneumonie. La mort, quoique rare, pour cette maladie est possible, si le chien est trop affaibli et non traité.

Le prix du vaccin : 50 euros

 

Le guide du vaccin pour chien :

Afin de vous éclairer sur les vaccins, nous avons tenté de répondre à des questions récurrentes de propriétaires de chiens.

Est-il recommandé de procéder aux rappels de vaccination ?

Si votre chien bénéficie des primo vaccins, il est conseillé de faire un rappel au bout de deux ans, si vous ne pouvez pas les faire l’année suivante.

Parmi tous les vaccins décrits dans ce guide, il est fortement recommandé de vacciner votre animal contre l’hépatite contagieuse canine, la parvovirose mais aussi la maladie de Carré ; qui sont les maladies les plus fréquentes. Certains vétérinaires proposent la vaccination en une seule injection, ce qui peut être avantageux, financièrement.

Pourtant, si une faiblesse du système immunitaire est décelée chez votre chien, lors d’un contrôle vétérinaire, ce dernier vous conseillera certainement de procéder au rappel de l’ensemble des maladies tous les ans.

Si je réalise l’ensemble des vaccins, pour prémunir mon animal contre les maladies courantes, combien cela me coûtera-t-il ?

Nous avons donné le prix des vaccins à titre indicatif. Il s’agit ici d’un coût moyen constaté. Les vétérinaires, en tant que spécialistes, décident de leurs honoraires et du prix des vaccins.

Il est possible de grouper certains vaccins en un seul. Si votre vétérinaire propose cette prestation, les premiers vaccins coûteront entre 300 et 400 euros. Les rappels, tous les ans, coûteront un peu moins chers.

Comment faire pour réduire les frais vétérinaires et les vaccins de mon chien ou de mon chiot ?

On pense peu aux frais qu’un chien va engendrer en termes de soins. La nourriture est souvent envisagée, mais on n’imagine pas, en prenant un chiot si mignon, qu’il est susceptible, rien qu’en entrant en contact avec un de ses congénères d’être pris de vomissement ou de diarrhées hémorragiques et de mourir en quelques heures.

Afin de ne pas être confrontés à ces situations tragiques, beaucoup de propriétaires d’animaux de compagnie souscrivent une assurance santé pour leur compagnon.

Ces organismes de santé proposent différentes formules à choisir en fonction de ses capacités financières mais aussi des besoins des chiens. Comme pour les mutuelles de santé humaines, le prix a une influence sur le nombre de garanties.

Cela peut aider au remboursement en cas d’accident (un chien renversé par une voiture et qui a besoin d’être opéré), mais aussi de maladies. On peut alors bénéficier d’un taux de remboursement de 50% mais cela peut aller jusqu’à 100% sur certains actes.

C’est une option à considérer quand on sait qu’il est possible de devoir débourser jusqu’à 2 000 euros pour un acte chirurgical avec un maintien en hospitalisation. Certaines assurances maladies (pas toutes) offrent un remboursement partiel sur les actions de prévention. Il est ainsi possible de voir une partie du coût des vaccins pour chiens remboursée.