D’après cette étude, avoir un chien en étant enfant prévient de la maladie de Crohn

Dans une ère où les maladies auto-immunitaires et inflammatoires sont en constante augmentation, il est important de connaître les facteurs pouvant contribuer à leur prévention. Il semble que le simple fait d’être exposé aux chiens pendant l’enfance puisse réduire significativement le risque de développer la maladie de Crohn. Dans cet article, nous vous expliquons comment vive avec un chien peut protéger contre cette affection.

L’impact des chiens sur la santé intestinale en quelques chiffres

Une étude présentée lors de la Digestive Disease Week 2022 a révélé des résultats pour le moins surprenants : entre 5 et 15 ans, le fait d’être exposé aux chiens était associé à un microbiote intestinal sain et une réponse immunitaire équilibrée, deux éléments clefs dans la protection contre la maladie de Crohn. Cette étude portait sur près de 4 300 individus apparentés au premier degré avec des patients atteints de la maladie de Crohn et analysait différentes variables environnementales (taille de la famille, propriété d’un animal domestique, âge d’exposition, etc.). Il est à noter que ces résultats n’étaient pas retrouvés avec les chats, laissant les chercheurs perplexes quant aux raisons de cette différence.

 Les possibles explications selon les chercheurs

  • Activités extérieures : Les chiens ont besoin de se dépenser quotidiennement et leur propriétaire passe donc beaucoup plus de temps en plein air, généralement dans des espaces verdoyants. Des études antérieures ont montré que ces zones offrent une protection contre la maladie de Crohn.
  • Contact accru avec les microbes : Les chiens ramènent des microrganismes à l’intérieur de la maison et créent un environnement plus riche sur le plan microbien, ce qui renforce les défenses immunitaires.
Lire cet article :   Vaccin contre la rage chez le chien: Rappel, effets secondaires ?

Le point de vue de la “hygiène hypothesis”

Le Dr Turpin, principal auteur de cette étude et chercheur associé du Mount Sinai Hospital et de l’Université de Toronto, soutient que ces résultats confirment l’hypothèse de l’hygiène, selon laquelle une sous-exposition aux microbes pendant l’enfance pourrait mener à une régulation immunitaire dysfonctionnelle face aux microbes environnementaux. Selon cette théorie, il est crucial de fournir un apport suffisant en “bons” microbes pour former un système immunitaire efficace.

Qu’est-ce que laamaladie de Crohn ?

La maladie de Crohn fait partie des pathologies inflammatoires de l’intestin et peut toucher n’importe quelle partie du tube digestif, de la bouche à l’anus. Elle provoque des douleurs abdominales, diarrhées, fatigue, perte de poids et parfois des complications graves comme des fistules ou des obstructions intestinales.

Traitement et prise en charge de la maladie de Crohn

Même s’il n’existe pas encore de traitement permettant de guérir définitivement cette affection, des approches thérapeutiques variées peuvent aider à soulager les symptômes et prévenir les complications. Les médicaments anti-inflammatoires, immunosuppresseurs ou biologiques sont souvent utilisés, ainsi que des régimes alimentaires spécifiques selon les besoins de chaque patient.

Conclusion : adopter un chien pour une meilleure santé ?

Il est bien sûr trop tôt pour conclure que le simple fait d’adopter un chien puisse offrir une protection complète contre la maladie de Crohn, mais ces résultats plaident en faveur du rôle bénéfique de l’équilibre microbien dans notre environnement au cours de l’enfance. Pour réduire les risques d’affections auto-immunes ou inflammatoires, il semble donc judicieux de favoriser un mode de vie proche de la nature et de nos amis les bêtes.

Lire cet article :   A la recherche d'un chien de petit taille ? Top 7 des races les plus tendances !
abonnement facebook wk-vet
Publié par Ferdinand Samantha

Rédactrice de longue date sur les sujets relatifs aux chiens chats et nac, je partage avec vous mes astuces et conseils à travers ces articles.