Attention à ces 5 dangers (et maladies) qui guettent votre chien cet été

Au retour du beau temps, nous n’avons tous qu’une hâte, c’est de sortir dehors avec notre compagnon poilu pour prendre l’air. De plus, nous savons tous que promener le chien est vital pour sa santé. Cela lui procure un sentiment de liberté et lui permet de goûter à la fraîcheur de la nature. Cependant, faites attention, car cela n’est pas sans risque pour notre fidèle compagnon. En effet, les dangers et les maladies qu’il encourt dehors sont nombreux comme les puces et les tiques, les chenilles processionnaires, la leishmaniose, etc. Prudence est donc de mise. Zoom sur ce sujet pour vous mettre en garde… 

1 – La leishmaniose du chien 

leishmaniose chien 
©Carlos-Vich www.dermovet.com

Avez-vous déjà entendu parler de la leishmaniose du chien ? C’est une maladie parasitaire chronique peu connue. C’est pour cela que beaucoup ignorent encore son existence. Or, c’est une maladie grave transmise au chien par un minuscule insecte qui se nomme le phlébotome (très petits insectes « mesurant à peine 3 mm » morphologiquement proches des moustiques). À noter que ce dernier pique principalement les chiens. Vous l’aurez compris, la transmission de la leishmaniose se fait donc essentiellement par la piqûre de cet insecte porteur. 

Attention, la contamination entre ses compères chiens est aussi possible. Notez que les zones de prédilection du phlébotome femelle sont généralement les extrémités (museau, oreille et pattes) et surtout la tête. Heureusement, il existe un vaccin contre la leishmaniose. Mais, malheureusement, cela n’assure pas une protection à 100 %. Il est donc primordial de le compléter par diverses mesures préventives réduisant le risque de piqûre telles que l’application de produits répulsifs (insecticide ou anti-moustique) …

2 – Les épillets

epillets danger chien
©toutoupourlechien.com

En été, faites également attention aux épillets. En effet, ces derniers représentent un véritable danger pour votre chien. Pour rappel, ce petit épi, qui semble à première vue inoffensif, peut causer de graves dégâts en perforant aisément l’épiderme de votre animal. Une fois logé sous le tissu, il entraîne un abcès qui n’est souvent visible qu’au bout de quelques jours. L’épi sec peut aussi entraîner de graves lésions ainsi que de lourdes conséquences sur la santé de votre compagnon canin

Lire cet article :   Votre chien souffre peut être sans que vous le sachiez, voici comment le détecter !

D’une manière générale, les épillets se trouvent dans les champs, les jardins, les parcs ainsi qu’aux abords des champs. Soyez donc très prudent si vous vous baladez souvent avec votre chien dans ces endroits. Pour résumer, ils peuvent donc transpercer facilement la peau de votre fidèle compagnon ou encore entrer par les yeux, les narines, les oreilles entraînant une fistule, un abcès… Pour protéger votre chien, veuillez l’inspecter de manière régulière après chaque balade pour s’assurer de l’absence d’un épillet

3 – Les chenilles processionnaires 

chenilles processionnaires 

Les chenilles processionnaires représentent également un danger non seulement pour les hommes, mais aussi pour nos adorables animaux de compagnie. En effet, un chien qui aurait léché l’insecte ou simplement piqué risque une nécrose de sa langue. Dans ce cas, pour le soigner rapidement, il est vital de lui administrer un traitement à base de corticoïdes

Cet insecte se trouve généralement sur les pins et les résineux. Il est vraiment dangereux pour l’homme et l’animal, car il émet de petits poils urticants. Ces derniers peuvent générer des réactions allergiques chez certaines personnes et certains animaux. Les chiens sont les principales victimes des poils urticants des chenilles processionnaires. Alors, comment y remédier en cas de piqûre ? Il est conseillé de laver abondamment à l’eau la partie piquée, sans frotter. Cela permet notamment de libérer davantage de toxine dans l’organisme. 

4 – Les puces et les tiques 

puces et tiques chien
©anipassion.com

Été comme hiver, en automne comme au printemps, les puces et les tiques sont omniprésentes. Toutefois, en été, ces parasites ont tendance à proliférer. N’oubliez pas que les tiques et les puces restent les principaux dangers pour votre chien. Elles provoquent des allergies et sont également vecteurs de maladies. Vous l’aurez compris, vous avez donc tout intérêt à les éliminer rapidement. 

Lire cet article :   Les races de chiens de petite taille : la liste complète

Après chaque balade, il est recommandé d’examiner votre chien et de vous assurer qu’il n’ait pas de parasite sur lui. Vous pouvez utiliser des produits antiparasites pour lui assurer une protection optimale contre les puces et tiques. Cependant, il est toujours préférable de demander l’avis de votre vétérinaire sur ce sujet. 

5 – La noyade 

Globalement, les chiens adorent l’eau. Toutefois, une journée de baignade peut vite se transformer en un véritable cauchemar.  Il est donc primordial de lui apprendre à nager. N’oubliez pas que ce n’est pas forcément inné pour votre chien. S’il n’est pas un excellent nageur, vous pouvez lui mettre un gilet de sauvetage spécial pour chien pour sa sécurité

L’été reste la meilleure période de l’année pour profiter des beaux jours dans la piscine. Néanmoins, il vaut mieux être prudent en sécurisant cette dernière à sa remise en marche. Les risques de noyade constituent effectivement un des dangers de la période estivale à la piscine, non seulement pour vos enfants, mais aussi et surtout pour votre chien. L’accès à votre piscine devra donc être protégé à partir de maintenant. 

abonnement facebook wk-vet
Publié par Bénédicte Vilaine