Vaccination du chat & chaton : prix des vaccins et rappels

42

Le guide des vaccins pour chats

Vous avez craqué pour la petite boule de poils derrière la vitrine, et voilà. Un chat fait désormais partie de votre vie. Longtemps relégué en seconde position après le chien, dans le cœur des français, le félin tend à se tailler la part du lion depuis quelques années. Plus indépendant que le chien, il permet de s’absenter pendant un week-end. Malgré une réputation d’animal hautain, les propriétaires ne s’y trompent pas et postent sur les réseaux sociaux, bon nombre de vidéos où cette vision archaïque du chat est mise à mal. Pour profiter longtemps de votre animal de compagnie, il est nécessaire de le faire vacciner.

Les atouts de la vaccination pour chat :

  • Un chat vacciné ne contractera pas certaines maladies dont certaines peuvent entrainer la mort ou des pathologies invalidantes.
  • Cela permettra au chat de pouvoir aller se promener à l’extérieur, sans risque d’attraper une maladie.
  • Il ne pourra pas contaminer d’autres animaux.
  • Sa durée de vie sera augmentée.

Les critères de choix des vaccins pour chats :

  • Il existe plusieurs vaccins, mais certains sont plus recommandés que d’autres car les risques de transmission sont accrus.
  • Ils doivent être choisis en fonction des habitudes du chat (s’il va à l’extérieur ou non).

Les vaccins recommandés pour un chat en pleine santé :

Vous souhaiteriez vacciner votre chaton, mais il y a beaucoup de vaccins potentiels. Comment faire la vaccination pour chat la plus efficace, en fonction de vos moyens ?

Afin de répondre à toutes ces questions, nous avons concocté ce petit guide à destination de tous les maitres de chats. Vous y trouverez les vaccins qui sont recommandés, mais nous vous listerons ceux qui peuvent être rajoutés, et pourquoi.

Le prix d’un vaccin peut être assez onéreux, surtout qu’il est nécessaire, comme pour les êtres humains, de procéder à des rappels. Nous vous donnerons donc des pistes pour payer moins cher vos vaccins pour chats.

Le coryza du chat :

Ne vous fiez pas à son nom très banal, puisqu’on l’appelle aussi « rhume du chat ». Si cette maladie n’est pas grave chez les Hommes, pour un félin, c’est une toute autre histoire ! Si elle se déclare et n’est pas soignée dans les plus brefs délais, votre chat peut devenir aveugle, contracter une pneumonie ou mourir dans le pire des cas.

Le coryza n’est donc pas bénin. C’est une maladie extrêmement contagieuse. Il suffit que votre animal soit en contact avec un chat contaminé, pour en présenter rapidement (entre 2 à 5 jours) les premiers symptômes. Le chaton peut bénéficier du vaccin dès l’âge de 2 mois. Si votre chat reste à l’intérieur de votre habitation, il faudra procéder à un rappel tous les trois ans, pour être certain qu’il soit bien immunisé. Par contre, si vous avez décidé de faire sortir votre chat ; ce qui augmente le risque de contracter la maladie, en côtoyant d’autres chats, il faudra refaire le vaccin tous les ans.

Les symptômes du coryza du chat : Votre chat commence à présenter des écoulements au niveau du nez mais aussi des yeux ? Il tousse ou éternue ? S’il commence à avoir de la température, mange moins et éprouve peu l’envie de boire, sans doute a-t-il attrapé le coryza…

Le prix de ce vaccin : entre 50 et 80 euros en moyenne.

Le typhus félin :

Si votre chat est porteur de la panleucopénie féline, il est possible qu’il contracte un jour le typhus félin. Extrêmement contagieuse, cette maladie passe non seulement d’un chat à un autre, par le biais des selles, mais peut contaminer votre animal juste par contact avec un objet effleuré par un chat malade. A destination des chatons, plus enclins à contracter la maladie, il est impératif de vacciner même les chats adultes ! La maladie se déclare vite et le virus est on ne peut plus tenace. Le vaccin peut se faire, chez le chaton à deux mois. Pour le rappel, comptez une piqûre annuelle…

Les symptômes du typhus du chat : Votre chat commence à bouder sa nourriture, il a l’air fatigué. La fièvre commence à apparaitre, suivie de vomissements fréquents et brutaux. Si vous reconnaissez ces signes avant-coureurs, allez rapidement chez le vétérinaire avec votre animal.

Le prix du vaccin pour le typhus félin : le prix oscille entre 50 et 80 euros.

La leucose du chat

C’est la bête noire des propriétaires des chats qui passent la majeure partie du temps dehors. Bataille entre mâles et donc possibilité de blessure, urine, salive, tout est bon pour transmettre le virus FeLV. Le système immunitaire est alors atteint. Cette maladie peut être évitée, en faisant vacciner votre chat, au contraire du FIV, appelé SIDA des chats, qui lui, ne peut pas être traité. Le vaccin se fait en deux fois, à 4 semaines d’intervalle, à partir de deux mois. Un rappel a ensuite lieu tous les ans.

Les symptômes de la leucose chez le chat : Ils sont assez insidieux car le chat peut être porteur dès la naissance (transmission pendant la gestation) et ne se déclarer qu’au bout de quelques années. Mais si votre chat a tendance à être souvent malade, qu’il présente des tumeurs ou une insuffisance rénale, vous pouvez vous interroger…

Le prix du vaccin : il coûte 70 euros en moyenne.

 

Guide complet sur la vaccination du chat :

Quels sont les autres vaccins existants pour prémunir le chat des maladies ?

Nous avons dressé ici les vaccins dits « recommandés » car très contagieux et prégnants sur la population féline française. Mais il en existe d’autres. Nous pouvons citer la rage. Elle refait son apparition périodiquement en France. La transmission à l’homme est possible et l’issue est toujours fatale. Il est impératif de faire ce vaccin si vous emmenez votre chat à l’étranger.

La péritonite infectieuse féline, dont certains symptômes font penser au coryza (toux, écoulement) est causée par un virus appelé coronavirus félin. Si le virus peut très bien se soigner, une fois transformé en péritonite, il est toujours mortel.

Vous avez plusieurs chatons à la maison ? Il y a de fortes chances qu’ils développent la chlamydiose féline. Si vos animaux présentent des conjonctivites touchant un ou les deux yeux, vous êtes fixés ! Cette maladie n’est pas très grave, mais elle génère des soins, et est transmissible à l’homme !

Pourquoi vacciner un chat qui reste à l’intérieur ?

La question est posée par de nombreux propriétaires de chats. Après tout, si votre félin ne côtoie pas ses semblables, il n’a aucune chance d’attraper un virus ! En êtes-vous sûrs ?

Il suffit de transporter des éléments pathogènes ou des virus par le biais de vos chaussures pour qu’il soit susceptible de les attraper. Les virus peuvent également se transmettre par les vêtements. En montant en voiture, vous frottez votre bas de pantalon contre la calandre. Un geste machinal dont vous ne vous apercevez pas. Un chat contaminé a pourtant pu uriner sur votre voiture ou y avoir mis sa salive, en frottant ses babines.

Votre chat, en faisant son câlin du soir, attrape le virus et tombe malade. De même, les chats, en tant qu’animaux chasseurs adorent traquer les mouches et autres insectes qui franchissent le seuil ou passent les fenêtres de la maison. Les insectes volants ou rampants sont vecteurs de maladies potentiellement graves pour les chats. Il est donc fortement recommandé de les vacciner contre le typhus, la leucose et le coryza. Certains vétérinaires proposent même une vaccination groupée pour ces trois maladies, avec des rappels, bien entendu.

Pourquoi un tel écart de prix pour un même vaccin ?

Les vétérinaires sont libres de fixer le montant de leurs honoraires, car ils sont considérés comme des spécialistes. En fonction du vaccin mais aussi de l’endroit où vous vivez, les prix pratiqués peuvent être très différents. Un vétérinaire de la Creuse ne proposera sans doute pas les mêmes tarifs qu’un vétérinaire parisien…

Comment payer ses vaccins et autres soins pour chats moins chers ?

Quand on aime son animal, on souhaite le meilleur pour lui. Une longue vie. De bons moments. On n’imagine pas un seul instant qu’il puisse contracter une maladie grave ou encore se faire renverser par une voiture.

Or, les chats sont plus touchés encore que les chiens. Selon le caractère de chaque animal, il peut être difficile de le faire rentrer à l’intérieur d’une habitation. Il court donc plus de risques. Le chat aime asseoir sa domination sur un quartier. Bagarres, blessures ne sont donc pas rares. Des moyens de transmissions de virus très efficaces !

Outre le prix des vaccins, il faut penser à tous les frais générés en cas de déclaration de maladie. Opération, prise de sang, hospitalisation suite à un acte chirurgical, la facture peut être très élevée !

C’est pourquoi de plus en plus de propriétaires optent pour une assurance pour animaux. Il en existe des centaines et il est relativement facile d’en trouver une qui soit adaptée aux besoins de votre animal.

Ces mutuelles se déclinent souvent en plusieurs formules, offrant plus ou moins de garanties, pour des prix allant de l’entrée de gamme au haut de gamme. Chaque propriétaire de chat peut donc choisir en fonction de ses moyens.

Il est bon de noter que certaines prennent en charge des soins préventifs, dont font partie les vaccins, mais aussi la stérilisation, à hauteur d’un pourcentage ou d’une somme.