Tout savoir sur le vaccin contre la leucose chez le chat: prix, rappel

53

Qu’ils soient d’intérieur ou aimant barouder sur les toits et dans les jardins, les chats ont une vie intense. C’est bien simple, ils sont curieux de tout, quitte à se mettre en danger. Pour les maitres, c’est à la fois une source d’émerveillement, mais aussi d’inquiétude. Que faire pour les protéger ?

Vaccination contre la leucose chez le chat : l’essentiel à savoir

  • Vaccination obligatoire: Il n’y a que le vaccin antirabique qui soit obligatoire si le propriétaire du chat compte l’emmener à l’étranger ou le faire garder par une pension animale. Si les autres vaccins ne sont pas obligatoires, il ne faut pas oublier qu’ils sont proposés aux maitres pour prémunir leur animal de maladies mortelles.
  • Prix: Il est possible de combiner plusieurs vaccins en une seule injection. Ainsi, vous pouvez protéger votre chaton contre la rage, le coryza, le typhus et la leucose pour un prix allant de 75 à 80 €.Vous devrez payer 70 euros, un mois plus tard, pour la deuxième injection obligatoire. Enfin, à chaque rappel (tous les ans), le prix sera compris entre 75 et 85 euros.

Qu’est-ce que la leucose féline ?

Parmi les maladies qui peuvent le plus fréquemment toucher le chat, on peut parler de la leucose féline, aussi appelée FeLV. Même si leur nom est ressemblant, il ne faut pas la confondre avec la FIV qui est communément appelée le SIDA des chats.

Maladie virale, la leucose féline entraine ; quand le chat déclenche des symptômes ; une baisse du système immunitaire. Votre chat peut alors contracter n’importe quelle maladie, parce que son organisme est devenu trop faible pour leur opposer résistance.

Anémies, insuffisance rénale ou encore tumeurs cancéreuses sont, selon les chats, ce que vous pouvez attendre, au fil des années, si votre chat est infecté.

Il est pourtant important de préciser, qu’un chat peut avoir le virus de la leucose et ne déclencher les premiers symptômes qu’au bout de quelques années ou même jamais. On dit alors, dans ce dernier cas, qu’il est porteur sain. Cela signifie qu’il peut être vecteur d’épidémie, s’il transmet le virus à d’autres félins.

Comment la leucose se transmet-elle ?

Il faut un contact prolongé pour que le virus se transmette. Dans un premier cas de figure, un chaton peut naitre, porteur du virus, parce qu’il a été contaminé par sa mère lors de la gestation.

Ensuite ; et c’est bien là le problème ; car il résume la vie des chats ; il suffit parfois d’une griffure, morsure ou d’une séance de nettoyage de pelage par un copain chat pour être contaminé.

Même si vous avez votre chat depuis des années et qu’il vit en maison ou appartement ; peut-être est-il porteur de cette terrible maladie. Il existe heureusement un moyen de le savoir.

Existe-t-il un moyen de protéger les chats contre la leucose ?

La fait de procéder à la primo vaccination de votre chaton peut être l’occasion de savoir si oui ou non, il est atteint de la leucose féline.

Pour cela, le vétérinaire va procéder à un prélèvement sanguin. Si ce praticien possède l’équipement nécessaire pour l’examen de l’échantillon de sang, vous serez fixé au bout d’une dizaine de minutes. Dans le cas contraire, vous devrez attendre le résultat émanant d’un laboratoire d’analyses.

Si votre chat est négatif, réjouissez-vous, car vous allez pouvoir le protéger contre cette maladie mortelle en le vaccinant.

La vaccination pour les chats est-elle obligatoire ?

Il n’y a que le vaccin antirabique qui soit obligatoire si le propriétaire du chat compte l’emmener à l’étranger ou le faire garder par une pension animale.

Dans ces deux cas, vous serez tenus d’avoir procédé au premier vaccin, mais aussi à tous les rappels et avoir mis une puce électronique à votre chat ; comme l’indiquera le passeport que vous délivrera à cet effet le vétérinaire.

Seul ce document peut faire foi en cas de contrôle. Son obtention vous coûtera moins de 20 euros et vous serez libre d’emmener votre petit compagnon partout en Europe ou même au-delà.

Si les autres vaccins ne sont pas obligatoires, il ne faut pas oublier qu’ils sont proposés aux maitres pour prémunir leur animal de maladies mortelles.

Quelles sont les autres maladies mortelles du chat ?

Après la rage et la leucose, votre chat peut contracter le coryza du chat, le typhus félin ou la péritonite infectieuse du chat.

Toutes ces maladies ne laissent que peu de chance ; voire aucune ; à votre chat s’il les attrape. Elles peuvent s’attraper soit par contact direct (morsure, griffure…), soit indirect (via vos chaussures etc…).

Les symptômes sont le plus souvent douloureux pour votre chat. Certaines de ces maladies entrainent l’apparition de diarrhées sanglantes. Votre chat, affaibli n’aura plus la force de se nourrir, jusqu’à mourir.

Tout cela peut être évité en procédant à la vaccination de votre animal.

A quel âge faire vacciner son chat contre la leucose ?

Après avoir lu comment s’attrapait la leucose et ce qu’elle pouvait causer à votre chat, vous êtes décidé à le faire vacciner.

Il vous faudra attendre ses deux mois pour pouvoir le faire. C’est justement à l’occasion de cette première rencontre entre votre chaton et le vétérinaire, que vous pourrez savoir s’il est déjà porteur ou pas.

Il faut ensuite faire une deuxième injection environ un mois plus tard. Ce délai peut varier entre 3 et 4 semaines, selon le vaccin. Votre vétérinaire vous expliquera le protocole à respecter.

J’ai un chat depuis plusieurs années, est-il trop tard pour le faire vacciner ?

Vous connaissez certainement le vieil adage : mieux vaut tard que jamais. Il s’applique très bien à la vaccination de votre animal. Si vous décidez de faire vacciner votre chat, qu’importe son âge, vous allez renforcer son système immunitaire.

De même, si après avoir passé plusieurs années à vacciner votre chat, vous vous demandez si c’est encore utile de le faire sur un animal vieillissant, la réponse est oui. C’est même souhaité.

L’âge venant, votre chat devient ; et c’est compréhensible ; moins résistant face à la maladie en général. Continuer à le vacciner peut lui permettre de finir sa vie tranquillement, sans contracter de virus ou autre pathologie qui peut être évité par ses vaccins.

Y a-t-il des effets secondaires au vaccin contre la leucose féline ?

Comme pour toute injection de produit, il est possible que votre chat, après son vaccin, présente un petit œdème ou encore une inflammation. Masser l’endroit où a été fait la piqure permet de diffuser le produit et que le chat soit rassuré. C’est plus la visite dans un endroit inconnu et le fait d’être confronté à des odeurs étranges qui lui font peur, que le vaccin en lui-même.

Chaque chat a sa sensibilité propre ; comme les êtres humains. Il peut, après un vaccin, être un peu plus apathique que d’habitude et ne pas avoir envie de manger. Rassurez-vous, cet état est très passager et le lendemain au plus tard, vous retrouverez votre compagnon bondissant et joyeux de d’habitude.

D’autres, encore, pourront être intolérants au vaccin. Dans ce cas, ils peuvent avoir des troubles gastro intestinaux (selles molles). Ces symptômes apparaissent alors très vite (quelques heures). Mieux vaut appeler votre vétérinaire pour qu’il puisse remédier à la situation en faisant une déclaration de pharmacovigilance. Heureusement, ce genre de situation est assez rare.

Par rapport aux bénéfices qu’apporte la vaccination, les risques de voir votre animal avoir des effets secondaires est rarissime et ne doit pas vous faire douter, si vous avez décidé de le protéger.

Combien coûte le vaccin contre la leucose ?

Si votre chaton a été testé négatif pour la leucose, vous pouvez désormais le protéger contre cette maladie en le faisant vacciner. Le prix des vaccins est souvent un frein pour les propriétaires. Pourtant, il faut bien comprendre que des soins, quand une maladie se déclare, sont souvent plus onéreux et pour certaines maladies, n’ont que peu d’effets.

Il est possible de combiner plusieurs vaccins en une seule injection. Ainsi, vous pouvez protéger votre chaton contre la rage, le coryza, le typhus et la leucose pour un prix allant de 75 à 80 €.

Vous devrez payer 70 euros, un mois plus tard, pour la deuxième injection obligatoire.

Enfin, à chaque rappel (tous les ans), le prix sera compris entre 75 et 85 euros.

Leucose féline : faut-il faire des rappels et si oui, quand ?

Pour que le vaccin contre la leucose continue d’être efficace dans l’organisme de votre chat, vous devez procéder à un rappel tous les ans. San cela, vous seriez contraints de recommencer tout le processus.

Oublier les rappels met votre chat en danger, car pendant ce laps de temps, il n’est plus immunisé contre la maladie. Le risque est bien entendu moindre, quand votre chat est un chat d’intérieur. Par contre, s’il s’agit d’un mâle qui part régulièrement en vadrouille, mieux vaut penser à regarder le carnet de vaccination.

Votre vétérinaire fait peut-être partie de ces professionnels qui préviennent les propriétaires de chats (et de chiens) des dates de rappels en leur envoyant un sms ou encore un mail. N’hésitez pas à lui communiquer vos coordonnées si c’est le cas. En recevant un courrier ou un message, quelques jours avant, vous mettez toutes les chances de votre côté pour ne pas oublier.

Payer moins cher la vaccination de son chat :

Posséder un animal apporte beaucoup de joie, mais comporte aussi des devoirs. Il est important, avant de s’engager, d’établir un budget mensuel, pour savoir si vous pouvez répondre à ses besoins, tant en termes d’alimentation, d’hébergement, mais aussi de soins.

La vaccination représente un coût. Mais il est possible de le minorer un peu. Nous vous donnons trois astuces pour le faire.

Le prix pour un vaccin luttant contre la même maladie peut varier de plusieurs euros, pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils proviennent de pays quelquefois différents et que la façon de les faire implique des coûts qui peuvent varier, sans que cela ait une incidence sur leur efficacité, bien entendu.

Les soins qu’un vétérinaire dispense ont un prix ; ce qui est normal. Mais comme ce professionnel est libre de pratiquer les tarifs qu’il souhaite, il peut être bon de procéder à un comparatif.

Enfin, notre dernière astuce consiste à prendre une assurance santé pour votre chat. Il est possible d’en trouver à tous les prix. Certaines commencent à 5 € par mois ; ce qui est plus facile à passer dans un budget que le fait de faire un chèque de 200 euros pour les premiers vaccins.

La vaccination faisant partie des actes de prévention, ils sont très souvent repris dans les formules. Plus vous optez pour un niveau de couverture étendue, plus le remboursement sera élevé.

Mais même un remboursement de 50% sur la vaccination de votre chat permettrait d’alléger le coût de cette dernière. Utilisez un comparateur en ligne pour trouver la vôtre.

Beaucoup de critères sont à prendre en compte comme le remboursement de la vaccination, donc, mais aussi le plafonnement annuel, le fait que votre chat puisse continuer à être assuré quand il vieillit et si oui, sans surprime mais aussi le prix que vous pouvez mettre tous les mois etc…

Mon chat a attrapé la leucose : va-t-il mourir ?

Comme nous l’avons dit, chaque chat peut réagir différemment, en ayant la leucose. Certains l’auront en eux toute leur vie. Sans développer les symptômes les plus graves, ils pourront non seulement transmettre la maladie, mais être plus sensibles à certaines infections. On peut parler de gingivites, de la toxoplasmose, entre autres.

D’autres peuvent, après quelques années tranquilles, voir apparaitre des symptômes.

Enfin, certains chats, plus fragiles, sans doute, présenteront les premiers symptômes au bout de deux ans ; comme des tumeurs au niveau de la bouche, par exemple.

Il n’existe pas de remède pour lutter contre la leucose, une fois que le chat est porteur. Un vétérinaire peut pourtant appliquer un protocole de soin, pour atténuer les effets des différentes pathologies.

Le traitement antiviral est peu pratiqué, car les effets secondaires sont presque aussi néfastes pour le chat que l’infection virale en elle-même.

On peut aider à renforcer ses défenses immunitaires, grâce à des traitements et soigner les maladies annexes.

L’alimentation du chat jouera un grand rôle dans le fait que votre chat puisse mieux vivre, avec la maladie. Il faudra éviter de lui donner de la viande crue. Cette dernière peut lui donner des parasites internes (vers).

Le fait d’avoir la leucose expose plus votre chat à avoir des parasites internes et externes. Il faudra donc le vermifuger de façon régulière. La nourriture et les traitements auront bien entendu un coût relativement conséquent, si vous voulez garder votre animal quelques années. C’est là on l’on comprend toute l’importance de la vaccination.