Lion : Qui d’autre veut en savoir plus sur le roi de la savane ?

Le lion est le deuxième plus grand prédateur félin (après le tigre). Pourtant, il est considéré comme le roi des animaux. Il vit principalement en Afrique subsaharienne, notamment dans des zones protégées ou des parcs nationaux de Tanzanie, du Kenya et de l’Afrique du Sud. Dangereux, noble et majestueux, ce félidé fascine depuis des millénaires. Découvrez plus d’informations sur le roi de la savane dans cet article.

Une puissante musculature

Le lion se démarque avant tout par sa musculature très développée. Grâce à ses épaisses pattes musclées servant d’appui à son corps allongé et trapu, il pourra facilement mettre à terre des spécimens pouvant largement dépasser sa taille. À titre indicatif, un violent coup de patte peut entraîner la rupture interne des organes de sa proie, voire briser ses os.

Un dimorphisme sexuel très marqué

Le dimorphisme sexuel s’avère très marqué chez le lion. En effet, le mâle semble plus lourd et plus grand que la femelle. Il mesure entre 1,72 m et 2,50 m de long (du bout du museau à la base de la queue) et pèse à l’âge adulte entre 145 kg et 225 kg. La lionne, quant à elle, possède une longueur comprise entre 1,58 m et 1,92 m pour un poids d’environ 83 kg à 168 kg.

Par contre, la femelle a une durée de vie plus longue que le mâle. Elle a une espérance de vie pouvant aller jusqu’à 20 ans, contre 10 à 14 ans pour le lion.

Le plus grand carnivore d’Afrique

Le lion demeure le plus grand carnivore d’Afrique. Ses proies préférées sont les gros herbivores, comme les gnous et les zèbres. Pour les tuer, ce grand prédateur félin leur plante ses crocs extrêmement acérés dans le cou. Cependant, lorsque la faim le tenaille, il attaque parfois d’imposants mammifères, tels que de jeunes éléphants ou des buffles, et de plus petits animaux.

Lire cet article :   Les pingouins sont-ils vraiment monogames ?

Placé au sommet de la chaîne alimentaire, le lion adulte n’a généralement pas de prédateur. Toutefois, il peut être attaqué par des crocodiles autour des points d’eau.

Les lionnes effectuent la plus grande partie de la chasse

Plus agiles et plus rapides que les mâles, les femelles gèrent la plus grosse partie de la chasse. Ce faisant, elles encerclent leur proie pour ensuite s’en approcher discrètement en se tapissant derrière les hautes herbes. Puis, elles attaquent à plusieurs en bondissant par surprise. Une fois la proie tuée, ce sont les mâles qui mangent en premier, puis les lionnes et enfin les lionceaux.

Un animal grégaire

Le lion vit en famille ou en clan. Le groupe, constitué de 3 à 30 individus, est généralement composé d’une dizaine de lionnes, de 1 à 7 mâles et de leurs petits. Un mâle dominant dirige la tribu et assure la protection du territoire lorsque les femelles chassent.

À noter que les jeunes sont chassés du groupe lorsqu’ils atteignent leur maturité sexuelle, soit vers trois ans environ. Ils deviennent alors nomades et vont tenter de prendre la tête d’une tribu en éliminant le mâle dominant.

Plusieurs mamans pour les bébés lions

Au terme d’une gestation durant environ 4 mois, les lionnes donnent naissance à un à quatre lionceaux tous les deux ans en moyenne. Les petits qui naissent les yeux fermés et pèsent moins de 2 kg sont très vulnérables. Leur mère les allaite donc dans une cache, à l’abri des regards, pendant leurs six premières semaines de vie. Après, ils intègrent le groupe où ils pourront téter d’autres lionnes. Ils sont sevrés vers l’âge de 6 mois et resteront encore auprès de leur mère pendant environ 2 ans pour apprendre à chasser.

Écrit par Germain

Germain est Diplômé en Communication journalistique, a suivi deux années d'études philosophiques et a occupé le poste de rédacteur en chef d'une revue semestrielle locale. Il a commencé la rédaction web en juillet 2018, étant actuellement chef de projet et formateur dans ce domaine.