Le requin : 3 infos incroyables sur ce super prédateur rempli de secrets

Avec sa mâchoire puissante aux dents acérées, le requin effraie autant qu’il fascine. En effet, cette sublime créature des océans est souvent représentée comme un monstre sanguinaire. Pourtant, ce grand poisson de mer s’avère largement inoffensif pour l’homme. Chaque année, les spécialistes des requins sont nombreux à partir à leur rencontre pour percer leurs secrets. 

Les requins perdent leurs dents 

La saga cinématographique américaine baptisée Les Dents de la mer s’est inspirée de la réalité pour son titre. En effet, le requin dispose d’une mâchoire et d’une dentition spectaculaire ! En principe, un squale possède entre 40 et 45 dents réparties sur 7 rangées. Et étonnamment, il perd ses dents régulièrement et peut en perdre jusqu’à 20 000 en une vie. 

Une fois qu’un requin perd une de ses dents, la dent de la rangée inférieure prend sa place. En plus de ce fonctionnement insolite, les squales sont réputés pour avoir les dents les plus saines du règne animal. Pour cause, le revêtement extérieur de leurs dents contient du fluorure (ingrédient pour prévenir les caries dentaires).

Les requins ne dorment pas

Les requins ont besoin, physiologiquement, d’un flux d’eau constant qui va traverser leurs branchies. Notez que ces dernières servent principalement à filtrer l’oxygène de l’eau, laquelle peut s’infiltrer dans le cas où l’animal ne bouge pas. 

À savoir que certaines espèces, telles que le grand requin blanc, le requin marteau, le requin-baleine ou le requin-grande-gueule doivent toujours être en mouvement pour survivre. Toutefois, ces terreurs de mer peuvent se permettre un peu de repos en tentant de dormir en même temps qu’ils nagent !

Lire cet article :   Les tigres de Tasmanie disparus depuis presque 100 ans, pourraient-ils être ramenés à la vie ?

Les requins s’accouplent violemment

La façon dont les requins se reproduisent est très intéressante ! Sachez que lors de l’accouplement, le mâle s’agrippe brutalement à la nageoire de la femelle à coup de morsures. Cet acte violent a pour objectif de pouvoir la maintenir en position d’accouplement. La peau des requins étant très épaisse, ce rituel est inoffensif. La femelle mettra environ deux mois à cicatriser.

Écrit par Germain

Germain est Diplômé en Communication journalistique, a suivi deux années d'études philosophiques et a occupé le poste de rédacteur en chef d'une revue semestrielle locale. Il a commencé la rédaction web en juillet 2018, étant actuellement chef de projet et formateur dans ce domaine.