Pourquoi la presse parle d’une taxe des animaux de compagnie ? Fausse information ? On démêle le vrai du faux

Récemment, des vidéos présentées comme des actualités se sont multipliées, évoquant une prétendue taxe ciblant directement les propriétaires d’animaux de compagnie. Selon ces rumeurs, cette nouvelle taxe serait en préparation par le gouvernement et concernerait les propriétaires de chiens, chats, chevaux, oiseaux domestiques et poissons. Certains politiciens d’extrême droite n’ont pas hésité à s’emparer du sujet pour alimenter cette idée. Heureusement pour les passionnés d’animaux, il s’agit simplement d’une ancienne rumeur infondée.

L’origine de cette fausse taxe : des vidéos basées sur aucune réalité légale

Ces vidéos mentionnent l’existence d’une directive européenne votée pour 2024 au Parlement. Elles prétendent que cette taxe aurait déjà été appliquée dans plusieurs pays de l’Union Européenne, et viserait à responsabiliser davantage les propriétaires d’animaux. Cependant, cette prétendue directive n’est basée sur aucun texte de loi.

  • Aucune harmonisation européenne n’est prévue en matière de taxation des animaux
  • Aucune mise en œuvre de cette taxe n’est prévue en France

Une vieille loi qui refait surface et alimente la rumeur

Comme cela arrive souvent avec les légendes urbaines, la rumeur n’est pas entièrement sans fondement. En effet, il est possible de trouver quelques éléments législatifs du passé concernant une taxe sur les chiens :

  • En 2000, cinq députés avaient proposé une taxe annuelle de 95 € sur les chiens . On peut aussi citer.
  • Une ancienne loi datant du 19ème siècle, instaurant en 1855 une taxe municipale sur les chiens dans l’empire de Napoléon III. Cette taxe fut néanmoins abolie à la fin des années 1970.

La rumeur alimentée par la viralité des réseaux sociaux

Cette fausse information a trouvé un écho mondial grâce notamment à TikTok, réseau social très populaire depuis 2016. Des articles relatant cette prétendue taxe peuvent même être trouvés dès 2014 sur le site parodique belge Nordpresse.be, relayés ensuite par d’autres médias moins vigilants quant à leurs sources. Le problème provient également de la difficulté des réseaux sociaux à protéger leurs utilisateurs contre les fausses informations.

Lire cet article :   Une famille est choquée lorsqu'un raton laveur dans leur jardin a des bébés extrêmement rares

Quid d’une éventuelle véritable taxe sur les animaux de compagnie ?

Une chose est sûre : la France ne prévoit actuellement pas de taxer les animaux de compagnie. De plus, il n’est pas certain qu’une telle taxe soit accueillie favorablement par la population : certains craignent un mouvement de contestation similaire à celui des Gilets Jaunes.

Des amendes existantes pour les incivilités liées aux animaux

En revanche, il existe déjà des sanctions financières pour les propriétaires d’animaux qui ne respecteraient pas certaines règles élémentaires de civisme :

  • Une amende pour les maîtres ne ramassant pas les déjections de leur chien sur le trottoir ou dans un parc public
abonnement facebook wk-vet
Publié par Ferdinand Samantha

Rédactrice de longue date sur les sujets relatifs aux chiens chats et nac, je partage avec vous mes astuces et conseils à travers ces articles.