Le printemps est là et les chenilles processionnaires aussi ! Voici tous nos conseils pour les reconnaître et éviter tout contact.

Les chenilles processionnaires sont des insectes qui font partie de l’ordre des lépidoptères. Elles sont caractérisées par leur corps mince et allongé, couvert de poils fins et urticants.

Elles se trouvent principalement dans les régions tempérées et méditerranéennes, ainsi que dans certaines parties de l’Amérique du Sud ou de l’Afrique. Les chenilles processionnaires sont nuisibles aux plantes et à la faune et peuvent provoquer des réactions allergiques et des inflammations cutanées chez les humains et surtout nos amis les bêtes !

Comment reconnaitre une chenille processionnaire ?

Les chenilles processionnaires sont faciles à repérer grâce à leurs caractéristiques physiques. Elles sont généralement de couleur blanc crème et ont des rayures noires sur le dos.

Leurs pattes antérieures sont plus grandes et plus larges que les autres, ce qui leur permet de transporter les poils urticants vers leur arrière.

reconnaitre chenille processionnaires

Elles mesurent entre 2 et 4 cm de longueur et sont munies de petites papilles rétractables.

Pourquoi les chenilles processionnaires sont-elles dangereuses pour les humains et les animaux ?

danger chenille processionnaire

Les chenilles processionnaires sont des insectes très dangereux pour les animaux et en particulier les chiens. Elles apparaissent au printemps et sont très actives à cette saison. Elles sont reconnaissables par leurs longs fils blancs qui sortent de leur corps.

Elles sont particulièrement dangereuses car elles sont couvertes de minuscules poils urticants qui peuvent provoquer des cloques et des démangeaisons très fortes sur la peau des animaux et humains.

En contact avec la muqueuse buccale ou les yeux, ces poils peuvent provoquer des réactions allergiques sévères. Les chiens sont particulièrement vulnérables car ils ont tendance à lécher leurs poils et à mâcher les chenilles.

Lire cet article :   Une découverte d'une peau de serpent massive dans le grenier mène à une trouvaille surprenante

Les chenilles processionnaires peuvent aussi provoquer des troubles digestifs et respiratoires sévères, et dans les cas les plus graves, des convulsions et même des arrêts cardiaques. Pour éviter les risques liés aux chenilles processionnaires, il est important de bien garder son chien et de le surveiller lorsqu’il est à l’extérieur.

Il est également important de bien inspecter les arbres et les buissons qui se trouvent dans la zone où votre chien se balade (forêt, jardin, parc).

Enfin, il faut rappeler que les chenilles processionnaires se transforment ensuite en papillons de nuit de mai à juillet. Il est donc important de les éliminer avant qu’elles ne se reproduisent.

processionnaire du pin papillon
Crédit : Philippe Boissell/Flickr

Que faire en cas de symptômes ?

Si votre chien a touché ou léché des chenilles processionnaires, il est important de le surveiller attentivement pour vérifier s’il présente des symptômes de réaction allergique ou toute autre forme de malaise. Si vous remarquez des symptômes, veuillez consulter un vétérinaire dès que possible.

Si vous êtes exposé aux poils urticants des chenilles processionnaires, il est important de suivre quelques précautions :

  • Lavez-vous immédiatement et soigneusement avec de l’eau froide et du savon pour enlever les poils urticants.
  • Portez des vêtements protecteurs (comme des gants) lorsque vous manipulez des chenilles.
  • Buvez beaucoup d’eau et prenez des antihistaminiques pour soulager les symptômes.
  • Consultez un médecin si les symptômes persistent.

En outre, pour réduire la présence de chenilles processionnaires, il est conseillé de surveiller régulièrement les arbres et de détruire les nids à l’aide d’un aspirateur ou d’un nettoyeur à haute pression.

Lire cet article :   Larve de cétoine ou hanneton ? Voici comment les identifier sans se tromper

Les chenilles processionnaires sont des insectes dangereux qui peuvent provoquer des réactions allergiques et des inflammations cutanées chez les humains. Il est donc important de les reconnaître et de prendre des mesures pour les éliminer.

abonnement facebook wk-vet
Publié par Ferdinand Samantha

Rédactrice de longue date sur les sujets relatifs aux chiens chats et nac, je partage avec vous mes astuces et conseils à travers ces articles.