3 léopards des neiges meurent de complications liées à la Covid au zoo du Nebraska

Trois léopards des neiges sont morts de complications liées au Covid-19 dans un zoo de Lincoln, dans le Nebraska, malgré les efforts du personnel pour les soigner après qu’ils aient été testés positifs au virus il y a environ un mois, selon les annonces du zoo.

Le Lincoln Children’s Zoo a déploré la mort de Ranney, Everest et Makalu dans un post Facebook sur sa page officielle vendredi 12 novembre au soir, déclarant que les félins des montagnes ” étaient aimés par toute notre communauté à l’intérieur et à l’extérieur du zoo. ”

“Cette perte est vraiment déchirante, et nous sommes tous en deuil ensemble”, indique le communiqué.

Les léopards des neiges ne sont pas les seuls animaux à avoir contracté le virus dans l’établissement. Le Lincoln Children’s Zoo avait publié un communiqué le 13 octobre révélant que les léopards des neiges et les tigres de Sumatra avaient été “testés positifs au virus qui cause le Covid-19”.

léopards des neiges

Le zoo a prélevé des échantillons nasaux et fécaux après que les soigneurs aient “observé des symptômes correspondant au virus chez les félidés”, qui peuvent inclure des maladies respiratoires. Le zoo a déclaré qu’il avait traité les léopards des neiges et les tigres “avec des stéroïdes et des antibiotiques pour prévenir une infection secondaire”, mais sa déclaration n’a pas précisé si ses animaux avaient été vaccinés.

Cet été, les animaux des zoos ont commencé à recevoir un vaccin expérimental Covid fabriqué par Zoetis, une entreprise pharmaceutique vétérinaire du New Jersey.

Les tigres du zoo de Lincoln semblaient se remettre, selon le dernier communiqué. “Les tigres de Sumatra, Axl et Kumar, semblent s’être complètement remis de leur maladie”, a déclaré le zoo.

Lire cet article :   Les chats n'aiment-ils vraiment pas l'eau? La réponse peut vous étonner...

Des cas d’infection par le virus de la Covid chez des animaux de zoos ont fait surface dans tous les États-Unis, y compris les deux premières hyènes tachetées au monde à avoir été infectées par le virus, parmi d’autres animaux infectés au zoo de Denver. D’autres cas récemment signalés concernent des tigres à Omaha (Nebraska), des lions d’Afrique, des léopards des neiges, des jaguars et un tigre à St. Louis, ainsi que des lions à Honolulu.

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (Centres for Disease Control and Prevention / CDC) ont déclaré que le risque que les animaux transmettent le Covid-19 à l’homme est considéré comme faible, mais l’homme peut aussi leur transmettre le virus, et des cas parmi les animaux de compagnie et les animaux des zoos ont été documentés dans le monde entier.

Le Lincoln Children’s Zoo, conçu comme une destination familiale où les enfants peuvent approcher les animaux, abrite plus de 400 animaux, dont plus de 40 espèces menacées, selon son site internet. Les responsables du zoo n’ont pas pu être joints immédiatement samedi, mais le communiqué de l’organisation indique qu’elle a suivi les directives du CDC et de l’Association américaine des vétérinaires de zoo pour protéger ses animaux, le personnel et la communauté.

abonnement facebook wk-vet
Publié par Bénédicte Vilaine